Mobile Menu - En Mobile Search

Nouvelles

NAV CANADA a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour l’exercice terminé le 31 août 2022.


Au cours de l’exercice 2022, la Société a vu les niveaux de trafic aérien, mesurés en unités de redevance pondérées(1), augmenter de 76,8 % sur 12 mois. Les unités de redevance pondérées accusent néanmoins un recul de 21,5 % par rapport à l’exercice 2019 (avant la pandémie de COVID-19). Les produits de la Société pour l’exercice 2022 ont totalisé 1 507 millions de dollars, comparativement à 870 millions de dollars pour l’exercice 2021.

NAV CANADA a enregistré un flux de trésorerie(2) disponible positif de 175 millions de dollars au cours de l’exercice 2022, comparativement à un flux de trésorerie disponible négatif de 509 millions de dollars au cours de l’exercice 2021. Le flux de trésorerie disponible positif de l’exercice 2022 est en grande partie attribuable aux recettes plus élevées que prévu provenant des redevances et des produits des cessions stratégiques au cours de l’exercice.

« Tout au long de l’exercice 2022, les employés dévoués de NAV CANADA se sont efforcés d’offrir un soutien aux clients et aux parties prenantes et de collaborer avec eux à mesure que la circulation aérienne continuait d’augmenter, tout en jetant les bases de son orientation stratégique à long terme en renforçant les partenariats clés et en exploitant des technologies de pointe », a déclaré Raymond G. Bohn, président et chef de la direction. « Notre engagement à créer une valeur ajoutée pour nos clients, nos parties prenantes et notre société pour répondre aux besoins d’une industrie en évolution n’a jamais été aussi fort. Nous croyons dans notre capacité d’investir dans nos employés, dans la sécurité et dans les activités principales de la Société, en cette période où nous nous tournons vers l’avenir. »

Les charges d’exploitation pour l’exercice 2022 se sont élevées à 1 416 millions de dollars, comparativement à 1 278 millions de dollars pour l’exercice 2021. Cette augmentation est principalement attribuable à l’abolition du programme de Subvention salariale d’urgence du Canada au cours de l’exercice 2022, ainsi qu’à l’augmentation des coûts associés aux heures supplémentaires en raison de la hausse du volume de la circulation aérienne.

Les autres produits et charges nets pour l’exercice 2022 se sont traduits par une charge nette de 183 millions de dollars, comparativement à 176 millions de dollars pour l’exercice 2021. Au cours de l’exercice 2022, la Société a enregistré une réduction hors trésorerie de 82 millions de dollars (63 millions de dollars américains) de la juste valeur de ses placements sous forme d’actions privilégiées d’Aireon LLC, comparativement à une réduction hors trésorerie de 24 millions de dollars (21 millions de dollars américains) enregistrée au cours de l’exercice 2021. Les gains de change de l’exercice 2022, comparativement aux pertes de change de l’exercice 2021, principalement liés aux placements de la Société dans Aireon LLC, ainsi que les coûts financiers plus faibles liés aux avantages sociaux des employés et à la dette à long terme compensent en partie la variation négative de la juste valeur.

La Société a inscrit une perte nette (avant la constatation des mouvements nets dans les comptes de report réglementaires, y compris pour la stabilisation des tarifs) de 79 millions de dollars pour l’exercice 2022, comparativement à une perte nette de 577 millions de dollars au cours de l’exercice 2021.

La Société est assujettie à une législation qui réglemente sa manière d’établir les redevances. Le moment de la constatation de certains produits et charges recouvrées au moyen des redevances est enregistré par l’application de mouvements nets dans les comptes de report réglementaires. Un produit de 79 millions de dollars, comparativement à un produit de 577 millions de dollars pour l’exercice 2021, a été inscrit au titre des mouvements nets constatés dans les comptes de report réglementaires pour l’exercice 2022. Cette variation dans les comptes de report réglementaires s’explique principalement par des ajustements favorables au compte de stabilisation des tarifs de 82 millions de dollars au cours de l’exercice 2022, comparativement à des ajustements défavorables de 401 millions de dollars au cours de la même période de l’exercice 2021, et par une baisse nette de 15 millions de dollars des ajustements visant à faire correspondre la constatation comptable de certaines transactions avec les périodes au cours desquelles elles seront prises en considération pour l’établissement des tarifs.

Associated Links

Les états financiers, le rapport de gestion de la Société et la notice annuelle pour l’exercice terminé le 31 août 2022 sont disponibles aux liens suivants :

À propos de NAV CANADA

NAV CANADA est une société privée sans but lucratif, créée en 1996, qui fournit des services de contrôle de la circulation aérienne, des services consultatifs d’aéroport, des exposés météorologiques ainsi que des services d’information aéronautique dans plus de 18 millions de kilomètres carrés d’espace aérien intérieur et d’espace aérien international sous contrôle canadien.

La Société est reconnue à l’échelle internationale pour son dossier de sécurité et ses innovations technologiques. Les systèmes de gestion de la circulation aérienne élaborés par NAV CANADA sont utilisés par des fournisseurs de services de navigation aérienne partout dans le monde.

(1) Les unités de redevance pondérées renvoient à une mesure du trafic tenant compte du nombre de vols facturables, de la taille des aéronefs et de la distance parcourue dans l’espace aérien canadien, et sont à la base du calcul des redevances en fonction du mouvement, qui composent la majeure partie des recettes de la Société.

(2) Le flux de trésorerie disponible est une mesure financière qui n’est pas liée aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) et qu’utilise la Société pour améliorer la compréhension globale de son rendement financier et d’exploitation. Les mesures financières non liées aux PCGR n’ont aucune signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent donc ne pas être comparables aux mesures similaires présentées par d’autres émetteurs. La Société définit le flux de trésorerie disponible comme étant le solde de trésorerie généré par les recettes tirées des activités d’exploitation, moins les dépenses d’immobilisations, les investissements dans des actifs réglementaires, les investissements dans Aireon LLC, les autres investissements connexes et le paiement du principal sur les passifs liés aux contrats de location. La direction accorde de l’importance à cet indicateur, car il aide à mesurer l’incidence de son programme d’investissement sur les ressources financières de la Société et donne aux utilisateurs une indication plus stable de la capacité de la Société d’honorer ses titres d’emprunt et de continuer à investir dans le système de navigation aérienne.

Le présent communiqué contient certains énoncés prospectifs, lesquels sont sujets à des risques et incertitudes importants. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats indiqués dans ces énoncés prospectifs pour diverses raisons. NAV CANADA décline toute intention de mettre à jour tout énoncé prospectif.