Maladies et blessures

HomeAccueilCarrièresAvantages SociauxEmployé de la catégorie de gestionMaladies et blessures

Assurance contre les maladies graves


Vous pouvez acheter une assurance facultative contre les maladies graves pour vous-même et pour votre conjoint admissible. La couverture peut être achetée par tranche de 25 000 $ jusqu’à un maximum de 200 000 $. Aucune preuve d’assurabilité n’est nécessaire pour la première tranche de 50 000 $ de la couverture si la demande est reçue dans les 31 jours suivant la date d’admissibilité.

Une couverture peut être achetée pour chaque enfant admissible par tranche de 5 000 $ jusqu’à concurrence de 20 000 $.

La garantie Maladies graves prévoit le versement d'une prestation si, après la date d'entrée en vigueur de la couverture, l’assuré a été atteint d'une affection couverte dont l'existence a été constatée par un diagnostic ou qui a donné lieu à une intervention chirurgicale, comme il est indiqué ci-après, et sous réserve du respect de la période de survie. La période de survie est de 30 jours, à moins qu’une période d’attente précise ne soit définie dans la définition de la maladie admissible.

La Financière Sun Life se réserve le droit d’exiger un examen médical de la personne couverte ainsi qu’une confirmation de tout diagnostic ou de toute chirurgie rattaché à l’une ou l’autre des affections couvertes auprès d’un médecin désigné par la Financière Sun Life afin que la prestation au titre de l’assurance contre les maladies graves puisse être versée.

La prestation de la garantie Maladies graves n'est payable que relativement à la première affection couverte dont l'existence est constatée par un diagnostic ou qui donne lieu à une intervention chirurgicale. Dès que la prestation est réglée, la couverture de la personne prend fin. Cette personne ne peut être admise de nouveau à la couverture prévue par cette garantie.

Les maladies graves couvertes par ce régime d’assurance doivent avoir été diagnostiquées par un médecin autorisé et pratiquant au Canada après l’entrée en vigueur de la couverture, tel qu’expliqué ci‑dessous :

Veuillez lire les exclusions applicables à cette protection.


La Financière Sun Life offre une assurance facultative contre les maladies graves pour enfants, qui couvre six affections propres aux enfants en plus des 20 affections couvertes énumérées ci-dessus :

Affections couvertes pour les enfants seulement (cliquez sur la condition pour obtenir plus d'informations)
Cardiopathie congénitale Fibrose kystique
Diabète sucré de type 1 Paralysie cérébrale
Dystrophie musculaire Syndrome de Down

Accident vasculaire cérébral s'entend du diagnostic formel d'un accident vasculaire aigu se produisant dans le cerveau et causé par une thrombose ou une hémorragie intracrânienne ou par une embolie de source extracrânienne, avec :

  • apparition aiguë de symptômes neurologiques, et
  • nouveaux déficits neurologiques objectifs qui sont constatés à l'examen clinique,

qui persistent pendant plus de 30 jours après la date du diagnostic.

Ces nouveaux symptômes et déficits doivent être confirmés par des tests d'imagerie diagnostique.

Le diagnostic d'accident vasculaire cérébral doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Anémie aplasique s'entend du diagnostic formel, confirmé par biopsie, d'une insuffisance chronique et persistante de la moelle osseuse qui entraîne l'anémie, la neutropénie et la thrombopénie et qui nécessite la transfusion d’un produit sanguin de même qu’un traitement qui comprend au moins un élément parmi les suivants :
  • stimulation de la moelle osseuse;
  • immunosuppresseurs; ou
  • greffe de la moelle osseuse.

Le diagnostic d'anémie aplasique doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Les brûlures sévères sont définies comme le diagnostic formel de brûlures au troisième degré sur au moins 20 % de la surface du corps.

Le diagnostic de brûlures sévères doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date où elle a subi les brûlures sévères.

 

Cancer (mettant la vie en danger) s'entend du diagnostic formel d'une tumeur caractérisée par la prolifération anarchique de cellules malignes et l'invasion des tissus. Sont inclus le carcinome, le mélanome, la leucémie, le lymphome et le sarcome.

Le diagnostic de cancer doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 
La cécité est définie comme un diagnostic formel de la perte totale et irréversible de la vision des deux yeux mise en évidence par :
  • une acuité visuelle corrigée de 20/200 ou moins dans les deux yeux; ou
  • un champ visuel de moins de 20 degrés dans les deux yeux.
Le diagnostic de cécité doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 

Chirurgie coronarienne s'entend d'une intervention chirurgicale au cœur visant à remédier par pontage aortocoronarien au rétrécissement ou à l'obstruction d'au moins une artère coronaire.

Un médecin spécialiste doit déterminer la nécessité médicale de cette chirurgie. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la chirurgie.

 

Chirurgie de l'aorte s'entend d'une intervention chirurgicale visant à traiter une affection de l’aorte qui nécessite l'ablation et le remplacement chirurgical de n’importe quelle partie de l’aorte atteinte au moyen d’une greffe. Par «aorte», on entend l'aorte thoracique et abdominale, mais non ses ramifications.

Un médecin spécialiste doit déterminer la nécessité médicale de cette chirurgie. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la chirurgie.

 

Coma s'entend du diagnostic formel d'un état d'inconscience avec absence de réaction aux stimuli externes ou aux besoins internes pendant au moins 96 heures consécutives. L'échelle de coma de Glasgow doit indiquer 4 ou moins pendant ces 96 heures.

Le diagnostic de coma doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 
La crise cardiaque (infarctus du myocarde) est définie comme le diagnostic formel de nécrose d'une partie du muscle cardiaque résultant d'une insuffisance de la circulation sanguine mise en évidence par l'élévation et la chute des marqueurs biochimiques cardiaques à des niveaux attestant le diagnostic d'infarctus, et présentant au moins un des éléments suivants :
  • symptômes de crise cardiaque;
  • modifications électrocardiographiques (ECG) indiquant un infarctus du myocarde; ou
  • apparition d'ondes Q pendant ou immédiatement après une intervention cardiaque intra-artérielle incluant, entre autres, une angiographie coronarienne et une angioplastie coronarienne.
Le diagnostic de crise cardiaque doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 
Démence, y compris la maladie d'Alzheimer
Démence, y compris la maladie d'Alzheimer s'entend du diagnostic formel de détérioration progressive de la mémoire et au moins une des manifestations suivantes :
  • aphasie (trouble du langage);
  • apraxie (difficulté à exécuter des tâches courantes);
  • agnosie (difficulté à reconnaître des objets);
  • ou perturbations des fonctions exécutives (p. ex., incapacité d'avoir une pensée abstraite et de concevoir, entreprendre, organiser, surveiller et arrêter un comportement complexe) qui a une incidence sur la vie quotidienne.

La personne couverte doit présenter :

  • une démence de gravité au moins modérée, qui doit être démontrée par un mini examen de l’état mental (Mini Mental State Exam) dont le résultat est de 20/30 ou moins, ou un score équivalent dans un ou plusieurs autres tests des fonctions cognitives généralement acceptés sur le plan médical, et
  • des preuves d’une détérioration progressive des fonctions cognitives et d’une perturbation des activités quotidiennes obtenues soit par une batterie de tests cognitifs, soit par l’historique de la maladie sur une période d’au moins six mois.

Le diagnostic de démence doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Infection professionnelle par le VIH s'entend d'un diagnostic formel d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) résultant d'une blessure accidentelle subie durant l'exercice normal de la profession de la personne couverte, et qui a exposé celle-ci à des fluides corporels contaminés par le VIH.

Pour tout montant de couverture, la blessure accidentelle causant l'infection doit avoir eu lieu après la plus tardive des dates suivantes :

  • la date à laquelle l'employeur a reçu les renseignements relatifs à l'adhésion pour ce montant de couverture, ou
  • la date d’effet applicable à ce montant de couverture.

Si, après la cessation de sa couverture Maladies graves, la personne est réadmise à la présente garantie, nous nous basons sur la date la plus récente de son admission lorsqu'il y a lieu d'appliquer cette exigence.

La prestation relative à cette affection ne sera payable que si toutes les conditions suivantes sont respectées :

  • la blessure accidentelle doit être déclarée à la Financière Sun Life dans les 14 jours suivant cette blessure;
  • une sérologie du VIH doit être effectuée dans les 14 jours suivant la blessure accidentelle et le résultat doit être négatif;
  • une sérologie du VIH doit être effectuée dans les 90 à 180 jours suivant la blessure accidentelle et le résultat doit être positif;
  • une sérologie du VIH doit être effectuée entre 90 et 180 jours suivant la blessure accidentelle et le résultat doit être positif,
  • tous les tests du VIH doivent être effectués par un laboratoire approuvé du Canada ou des États-Unis, et
  • la blessure accidentelle doit être déclarée, faire l'objet d'une enquête et être documentée selon les normes de santé et de sécurité au travail en vigueur au Canada ou aux États-Unis.
Le diagnostic d'une infection professionnelle par le VIH doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la deuxième sérologie du VIH décrite ci-dessus.

 

Insuffisance d'un organe vital avec inscription sur liste d'attente s'entend du diagnostic formel d'une défaillance irréversible des fonctions du cœur, des deux poumons, du foie, des deux reins ou de la moelle osseuse, qui rend une transplantation médicalement nécessaire. Pour avoir droit à la prestation relative à l'insuffisance d'un organe vital avec inscription sur liste d'attente, la personne couverte doit être inscrite comme receveuse dans un centre de transplantation reconnu au Canada ou aux États‑Unis et où s'effectue la forme de transplantation requise.

Aux fins de la définition de la période de survie, la date du diagnostic est la date d'inscription de la personne couverte à un tel centre de transplantation..

Le diagnostic de défaillance d'un organe vital doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

L'insuffisance rénale est définie comme le diagnostic formel d'une défaillance chronique et irréversible des deux reins qui nécessite des traitements réguliers d'hémodialyse ou de dialyse péritonéale, ou une greffe rénale.

Le diagnostic d'insuffisance rénale doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Maladie de Parkinson s'entend du diagnostic formel de la maladie de Parkinson primitive, maladie neurologique chronique qui se caractérise par la bradykinésie (lenteur des mouvements) et au moins un des symptômes suivants : rigidité musculaire ou tremblement de repos. La personne couverte doit présenter des signes objectifs de détérioration fonctionnelle progressive depuis au moins un an, et le neurologue qui traite celle-ci doit avoir prescrit un médicament dopaminergique ou un traitement médical équivalent généralement reconnu contre la maladie de Parkinson.

Les syndromes parkinsoniens atypiques sont définis comme le diagnostic formel de paralysie supranucléaire progressive, de dégénérescence cortico-basale ou d'atrophie multisystématisée.

Le diagnostic de maladie de Parkinson ou de syndrome parkinsonien atypique doit être posé par un neurologue ou par un médecin spécialiste. La personne couverte doit remplir les conditions énoncées ci-dessus et survivre pendant 30 jours après la date où toutes ces conditions sont remplies.
 

Maladie du motoneurone s'entend du diagnostic formel de l'une des maladies suivantes exclusivement : sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Lou Gehrig), sclérose latérale primitive, amyotrophie spinale progressive, paralysie bulbaire progressive ou paralysie pseudobulbaire.

Le diagnostic de maladie du motoneurone doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Méningite bactérienne s'entend du diagnostic formel de méningite, confirmé par un liquide céphalorachidien qui révèle une croissance de bactéries pathogènes en culture. Il doit y avoir une déficience neurologique qui persiste pendant au moins 90 jours après la date du diagnostic.

Le diagnostic de méningite bactérienne doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 90 jours après la date du diagnostic.

 

La paralysie est définie comme le diagnostic formel de la perte complète des fonctions musculaires de deux membres ou plus résultant d'une blessure ou d'une maladie affectant l'innervation de ces membres, pendant une période d'au moins 90 jours après l'événement déclencheur.

Le diagnostic de paralysie doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant au moins 90 jours après la date de l'événement déclencheur.

 

Perte d’autonomie s'entend du diagnostic formel d'une incapacité totale d'effectuer par soi-même au moins 2 des 6 activités suivantes de la vie courante pour une période continue d'au moins 90 jours sans espoir raisonnable de rétablissement.

Les activités de la vie courante sont :

  • Prendre son bain : capacité de se laver dans une baignoire, sous la douche ou au gant de toilette, avec ou sans l'utilisation d'une aide fonctionnelle.
  • Se vêtir : capacité de mettre ou de retirer les vêtements nécessaires, ainsi que les orthèses, membres artificiels ou autres appareils, avec ou sans l'utilisation d'une aide fonctionnelle.
  • Faire sa toilette : capacité de s'asseoir sur le siège des toilettes et de s'en relever ainsi que d'assurer son hygiène personnelle, avec ou sans l'utilisation d'une aide fonctionnelle.
  • Être continent : capacité de maîtriser les fonctions intestinale et urinaire avec ou sans sous-vêtements protecteurs ou appareils de façon à conserver un niveau d'hygiène personnelle acceptable.
  • Se mouvoir : capacité de se mettre au lit et d'en sortir, de s'asseoir sur une chaise ou dans un fauteuil roulant et de s'en relever, avec ou sans l'utilisation d'une aide fonctionnelle.
  • Se nourrir : capacité de consommer de la nourriture ou des boissons qui ont été préparées et servies, avec ou sans l'utilisation d'une aide fonctionnelle.
Le diagnostic de perte d'autonomie doit être posé par un médecin spécialiste. Il n'y a aucune autre période de survie à satisfaire une fois que les conditions énoncées ci-dessus sont satisfaites.
 

Perte de la parole s'entend du diagnostic formel de la perte totale et irréversible de l'usage de la parole à la suite d'une blessure ou d'une maladie physique pendant une période d'au moins 180 jours.

Le diagnostic de perte de la parole doit être posé par un médecin spécialiste.  Il n'y a aucune autre période de survie à satisfaire une fois que les conditions énoncées ci-dessus sont satisfaites.

 

Perte de membres s'entend du diagnostic formel de la séparation irréversible et complète de deux ou plusieurs membres au niveau ou au-dessus de l’articulation du poignet ou de la cheville résultant d’un accident ou d’une amputation médicalement nécessaire.

Le diagnostic de perte de membres doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 
Remplacement ou réparation valvulaire

Remplacement ou réparation valvulaire s'entend d'une intervention chirurgicale visant à remplacer une valvule cardiaque par une valvule biologique ou mécanique, ou à en corriger les affections ou les anomalies.

Un médecin spécialiste doit déterminer la nécessité médicale de cette chirurgie. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la chirurgie.

 
Sclérose en plaques s'entend du diagnostic formel d'au moins un des troubles suivants :
  • au moins deux poussées distinctes, confirmées par une résonnance magnétique du système nerveux montrant des lésions multiples de démyélinisation;
  • des anomalies neurologiques bien définies persistant pendant au moins six mois, confirmées par une résonnance magnétique du système nerveux montrant des lésions multiples de démyélinisation; ou
  • une seule poussée confirmée par plusieurs résonnances magnétiques du système nerveux montrant des lésions multiples de démyélinisation s'étant développées à des intervalles d'au moins un mois. 
Le diagnostic de sclérose en plaques doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 

Surdité s'entend du diagnostic formel de la perte totale et irréversible de l'ouïe des deux oreilles avec un seuil d'audition de 90 décibels ou plus à l'intérieur d'un seuil d'intensité vocale de 500 à 3 000 hertz.

Le diagnostic de surdité doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

 

Transplantation d’un organe vital s'entend d'un diagnostic formel de défaillance irréversible des fonctions du cœur, des deux poumons, du foie, des deux reins ou de la moelle osseuse, qui rend une transplantation médicalement nécessaire. Pour avoir droit à la prestation relative à une transplantation d'organe vital, la personne couverte doit subir une chirurgie pour recevoir par transplantation un cœur, un poumon, un foie, un rein ou de la moelle osseuse, et la transplantation doit se limiter à ces organes.

Le diagnostic de défaillance d'un organe vital doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la transplantation.

 

Tumeur cérébrale bénigne s'entend du diagnostic formel d'une tumeur non maligne située dans la voûte crânienne limitée au cerveau, aux méninges, aux nerfs crâniens ou à l'hypophyse. La tumeur doit nécessiter un traitement chirurgical ou radiologique ou provoquer des déficits neurologiques objectifs et irréversibles.

Le diagnostic de tumeur cérébrale bénigne doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.


Affections couvertes pour les enfants seulement
 
La cardiopathie congénitale est définie comme le diagnostic formel d'au moins une des affections cardiaques suivantes couvertes ou l'une des affections cardiaques décrites ci-dessous pour lesquelles une chirurgie à cœur ouvert est pratiquée afin d'y remédier.
 
Affections cardiaques couvertes :
  • coarctation de l'aorte;
  • maladie d'Ebstein;
  • syndrome d'Eisenmenger;
  • tétralogie de Fallot;
  • transposition des gros vaisseaux.
Le diagnostic de l'affection cardiaque doit :
  • être posé par un médecin spécialiste;
  • être confirmé au moyen de techniques d'imagerie cardiaque que la Financière Sun Life juge acceptables.
La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 
Affections cardiaques couvertes si une chirurgie à cœur ouvert est pratiquée (les affections cardiaques suivantes sont couvertes seulement si une chirurgie à cœur ouvert est pratiquée pour remédier à au moins l'une d'entre elles) :
  • sténose aortique;
  • communication interauriculaire;
  • rétrécissement aortique sous-valvulaire modéré;
  • sténose pulmonaire;
  • communication interventriculaire.
Cette définition ne couvre pas les interventions suivantes :
  • fermeture percutanée de la communication interauriculaire;
  • interventions au moyen de cathéters, comme la valvuloplastie percutanée.
Le diagnostic de l'affection cardiaque doit être posé par un médecin spécialiste et la chirurgie doit :
  • être recommandée par un médecin spécialiste;
  • être considérée comme nécessaire à la suite de l'utilisation de techniques d'imagerie cardiaque que la Financière Sun Life juge acceptables.
La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date de la chirurgie.
 
Le diabète sucré de type 1 est défini comme un diagnostic formel de diabète sucré de type 1 qui se manifeste chez la personne couverte par une absence totale d'insuline et une dépendance continue aux injections d'insuline exogène pour survivre. La dépendance à l'insuline doit persister pendant au moins trois mois consécutifs.
 
Le diagnostic de diabète sucré de type 1 doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 90 jours après la date du diagnostic.
 
La dystrophie musculaire est définie comme un diagnostic formel de dystrophie musculaire qui se manifeste chez la personne couverte par des anomalies neurologiques bien définies, confirmées par l'électromyographie et la biopsie musculaire.
 
Le diagnostic de dystrophie musculaire doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 
La fibrose kystique est définie comme un diagnostic formel de fibrose kystique qui se manifeste chez la personne couverte par une maladie pulmonaire chronique et une insuffisance pancréatique.
 
Le diagnostic de fibrose kystique doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 
La paralysie cérébrale est définie comme le diagnostic formel d'un trouble neurologique non progressif qui affecte le contrôle des muscles. Elle est caractérisée par la spasticité et le manque de coordination des mouvements.
 
Le diagnostic de paralysie cérébrale doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.
 
Le syndrome de Down est défini comme un diagnostic formel de syndrome de Down, qui est confirmé par la présence de l'anomalie chromosomique associée à la trisomie 21.
 

Le diagnostic de syndrome de Down doit être posé par un médecin spécialiste. La personne couverte doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

Publié le 01 février 2016