Home > Accueil > Média > NR 10 2018
 

NAV CANADA annonce ses résultats financiers pour le second trimestre

(Ottawa, le 12 avril 2018) – NAV CANADA a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le trimestre et le semestre clôturés le 28 février 2018.​

L’exercice de la Société s’échelonne du 1er septembre au 31 août. Au cours du second trimestre de l’exercice 2018-2019, la Société a enregistré un flux de trésorerie disponible(1) négatif de 95 millions de dollars, principalement en raison du remboursement au titre des redevances d’usage, des règlements pour la compression d’indemnités de départ et de l’augmentation des dépenses en immobilisations, clôturant le trimestre avec un solde de trésorerie de 134 millions de dollars. Le rendement financier, comme l’a démontré le solde positif(2) du compte de stabilisation des tarifs de 135 millions de dollars, était en harmonie avec les résultats attendus, notamment au vu de la révision des redevances mise en œuvre le 1er septembre 2017, et a reflété une réduction prévue de 5 millions de dollars au 31 août 2017.​

Les produits de la Société pour le second trimestre de l’exercice 2018-2019 ont totalisé 305 millions de dollars, comparativement à 296 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2017-2018, principalement en raison de la croissance de 4,0 % des volumes de trafic aérien. Le second trimestre connaît habituellement les plus bas volumes de trafic au cours de l’exercice en raison de la nature saisonnière du trafic aérien.

« Malgré les fluctuations saisonnières des volumes de trafic, nous avons constaté une forte croissance du trafic aérien au cours du deuxième trimestre », a déclaré Neil Wilson, président et chef de la direction. « Nous sommes également très heureux que nos cotes de solvabilité soient confirmées, reconnaissant ainsi notre force financière soutenue et la force actuelle de notre compte de stabilisation des tarifs. Cette confirmation nous a permis d’émettre avec succès des obligations de 30 ans totalisant 275 millions de dollars à la fin du mois de mars. Le produit tiré de cette émission sera utilisé pour retirer partiellement les billets d'obligation générale qui viendront à échéance le 19 avril. »

Les charges d’exploitation pour le deuxième trimestre de l’exercice 2018-2019 se sont élevées à 340 millions de dollars comparativement à 328 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2017-2018 en raison principalement des coûts de rémunération supérieurs.

Les autres produits et charges nets pour le second trimestre de l’exercice 2018-2019 se sont élevés à 30 millions de dollars contre 15 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent, dû principalement à des ajustements de juste valeur à notre investissement dans Aireon au cours de l’exercice 2017-2018.

La Société a inscrit une perte nette (avant la constatation des mouvements nets dans les comptes de report réglementaires, y compris pour la stabilisation des tarifs) de 46 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l’exercice 2018-2019 contre une perte nette de 52 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2017-2018.​​

La Société est assujettie à une législation qui réglemente sa manière d’établir les redevances. Le moment de la constatation de certains produits et charges recouvrées au moyen des redevances est enregistré par l’application de mouvements nets dans les comptes de report réglementaires. Un bénéfice de 1 million de dollars, contre un bénéfice de 18 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2017-2018, a été inscrit au titre des mouvements nets constatés dans les comptes de report réglementaires pour le deuxième trimestre de l’exercice de 2018-2019. Cette variation de 17 millions de dollars dans les comptes de report réglementaires par rapport à la même période de l’exercice 2017-2018 s’explique principalement par une hausse de 4 millions de dollars des reports de résultats favorables au titre des ajustements à la stabilisation des tarifs et par une baisse nette de 13 millions de dollars des ajustements de reports réglementaires afin de refléter certaines transactions aux périodes au cours desquelles elles seront prises en considération pour l’établissement des tarifs.​

Les états financiers ainsi que le Rapport de gestion de la Société pour le trimestre et le semestre ayant pris fin le 28 février 2018 sont disponibles aux liens suivants :

 À propos de NAV CANADA
NAV CANADA est une société privée sans but lucratif, créée en 1996, qui fournit des services de contrôle de la circulation aérienne, des services consultatifs d’aéroport, des exposés météorologiques ainsi que des services d’information aéronautique dans plus de 18 millions de kilomètres carrés d’espace aérien intérieur et d’espace aérien international sous contrôle canadien.

La Société est reconnue à l’échelle internationale pour son dossier de sécurité et ses innovations technologiques. Les systèmes de gestion de la circulation aérienne élaborés par NAV CANADA sont utilisés par des fournisseurs de services de navigation aérienne partout dans le monde.

NAV CANADA est un partenaire fondateur d’Aireon LLC, une coentreprise internationale qui vise à étendre la couverture de surveillance de la circulation aérienne à la planète toute entière grâce à un système de surveillance dépendante automatique en mode diffusion (ADS-B) satellitaire.

(1) Le flux de trésorerie disponible est une mesure financière qui n’est pas liée aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) et qu’utilise la Société pour améliorer la compréhension globale de son rendement financier et d’exploitation. Les mesures financières non liées aux PCGR n’ont aucune signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent donc ne pas être comparables aux mesures similaires présentées par d’autres émetteurs. La Société définit le flux de trésorerie disponible comme étant les recettes tirées des activités d’exploitation, moins les dépenses d’immobilisations et les investissements dans Aireon LLC et autres investissements connexes. La direction accorde de l’importance à cet indicateur, car il aide à mesurer l’incidence de son programme d’investissement sur les ressources financières de la Société. 

(2) Un solde positif dans le compte de stabilisation des tarifs représente un solde créditeur aux comptes de report réglementaires dans le bilan financier de la Société et reflète les montants qui seront remis aux clients au moyen de redevances futures.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

Michelle Bishop
Directrice, Relations gouvernementales et affaires publiques
6
13-563-7520

Ron Singer
Gestionnaire national, Relations avec les médias
613-563-7303

Ligne d’information des médias : 1-888-562-8226

Le présent communiqué contient certains énoncés prospectifs, lesquels sont sujets à des risques et incertitudes importants. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats indiqués dans ces énoncés prospectifs pour diverses raisons. NAV CANADA décline toute intention de mettre à jour tout énoncé prospectif.​