Assurance-vie

HomeAccueilCarrièresAvantages SociauxEmployé de la catégorie de gestionAssurance-vie

Assurance-vie complémentaire


 
Si vous bénéficiez de cette protection et que vous décédez pour une raison quelconque, votre bénéficiaire recevra une prestation égale à votre revenu assurable rajusté (deux fois votre revenu assurable rajusté pour les cadres supérieurs), arrondi au multiple de 1 000 $ le plus près.

Votre protection est réduite de 10 % de la protection totale en effet à votre 61e anniversaire de naissance à compter du premier du mois suivant votre 61e anniversaire et chaque année par la suite, jusqu’à ce qu’elle soit ramenée au montant minimum de 10 % de votre revenu assurable rajusté (aucune réduction ne s’applique aux cadres supérieurs ni intermédiaires).

​Exemple
Revenu annuel à 60 ans 89 400 $​
Protection à 60 ans 89 000 $
​10 % de la protection totale en vigueur à l'âge de 61 ans 8 900 $
S'il n'a pas de changement de revenu :
Protection à compter du 1er avril suivant le 61e anniversaire de naissance ​89 000 $ - 8 900 $ = 80 100 $
Protection à compter du 1er avril suivant le 62e anniversaire de naissance ​80 100 $ - 8 900 $ = 71 200 $
Protection à compter du 1er avril suivant le 63e anniversaire de naissance 71 200 $ - 8 900 $ = 62 300 $
 
Les prestations ne sont pas imposables quand elles sont versées au bénéficiaire que vous avez désigné (les intérêts versés entre la date du décès et la date du paiement le sont). Toutefois, si elles sont payées à votre succession, des frais d’homologation pourraient s’appliquer, car elles sont considérées comme un bien.
 

Vous devez souscrire l’assurance-vie complémentaire pour contracter les autres assurances (Assurance-vie facultative, Assurance-vie pour personnes à charge et Assurance mort ou mutilation accidentelles).

Publié le 01 février 2016